Moulin à huile Nicolas En terroir Nîmois depuis 2004

Premieres presses, premiers rendements

Amis oléiculteurs, bonjour !

La récolte a commencé depuis dix jours à Beaucaire ( quelques jours à Cabrières) et sans grande surprise, il y a moins voire peu d’olives et les rendements ont démarré bas.

C’est normal, nous ouvrons tôt pour préserver les olives piquées, mais elles ne sont pas mûres pour autant.

Rappelons que le dicton ancien disait : “à la Sainte Catherine, l’huile est dans le fruit” – donc le 25 novembre, les moulins ouvraient alors fin novembre et trituraient jusqu’en janvier.

Réchauffement climatique et volonté de traitement zéro, nous ouvrons tôt, mais en fait trop tôt pour la maturité optimale.

Donc revenons aux rendements, le nerf de la guerre :

La première semaine, ils se situaient entre 10,5% (9.52 kg pour 1 litre) et 11.5% (8.7 kg pour 1 litre)

Cette semaine, ils arrivent à 12% 12.5% (8 kg pour 1 litre) et on voit même quelques 13% 13.5%.

Sans être grand devin, s’il n’y a pas trop de pluie ces jours-ci, on arrivera bientôt à 14% 15%, à partir de là, le prix de l’huile devient un peu plus rentable pour vous car 15% = 6.7 kg pour 1 litre et environ trois euros à payer pour vous hors emballage et taxe.

Donc si vos olives sont encore vertes (picholine) et qu’elles ne sont pas piquées, attendez vers le 10 novembre pour les ramasser, vous y gagnerez !

Autre chose : les emballages en photos ne seront plus acceptés au moulin, ils ne sont pas adaptés à nos machines, certains  sont pratiques pour l’essence mais glissent lorsque nous devons les adapter à nos machines, rendant l’affaire trop périlleuse, d’autres, charmants par ailleurs, ont une belle place à prendre dans un musée et nous déplorons de les voir finir leur vie au moulin, surtout lorsqu’ils sont remplis d’huile ! Se pencher sur l’un d’eux pour en vérifier le niveau peut également s’avérer risqué, une douche à l’huile d’olive étant toujours susceptible de se produire puisqu’ils obligent à travailler à l’aveugle…

MERCI D’EN PRENDRE BONNE NOTE et merci de comprendre que les belles bonbonnes de papy doivent rejoindre la remise avec sa charrette et sa fourche en bois, les paniers en osier pour les olives sont toujours, eux, les bienvenus !

Bonne cueillette !

L’équipe du moulin

 

 

Cabrieres 15°

Aujourd'hui14°
Demain13°
Lundi11°