Moulin à huile Nicolas En terroir Nîmois depuis 2004

Le temps de la greffe

Le temps de la greffe

Amis oléiculteurs, bonjour,

Voilà le joli mois de mai, et si le cœur vous en dit, pourquoi ne pas essayer de greffer votre olivier ? Surtout si vous ne savez pas trop de quelle variété il s’agit, ou pire, s’il ne fait jamais d’olives.
Procurez vous des greffons de picholine (plus facile à dire qu’à faire mais en dernier recours nous pouvons vous aider) et tentez l’expérience.

Nous vous avons sélectionné un petit condensé d’explication, mais des tutos sur YouTube vous seront d’une plus grande aide encore alors n’hésitez plus si vous voulez vous faire des bonne solives en bocaux pour l’apéro ! Greffez !

Que l'on veuille restructurer un vieil arbre, cultiver des variétés sélectionnées, ou avoir des olives sur un arbre sauvage qui n'en fait pas, il ne faut pas hésiter à pratiquer la greffe. On peut également greffer une variété pollinisatrice sur un arbre producteur comme Cayon sur Tanche ou Negrette sur Picholine.

La greffe c'est maintenant, au mois de mai, lorsque l'arbre est en pleine sève et que l'écorce se décolle facilement mais aussi époque où la chaleur ne risque pas encore de griller les fragiles greffons.

Il y a deux façons de greffer : la greffe à la plaque (ou écusson) et la greffe en couronne.

Comme la greffe en couronne implique de rabattre (couper) complètement le porte greffe, et qu'elle se pratique essentiellement sur un arbre très détérioré, nous ne présenterons que la greffe à la plaque ci-après, que vous pouvez pratiquer sans changer la physionomie de votre arbre.

La greffe à la plaque ou greffe en écusson :

 

le temps de la greffe

Le greffon et sa plaque

Deux jours avant la greffe, il faut prélever des « greffons » sur des oliviers vigoureux, leur diamètre doit être environ de 8 à 10 mm (ils auront deux à trois ans). Ensuite il faut les conserver au frais dans du papier journal en ayant auparavant coupé les trois quarts des feuilles.

Les greffons doivent comporter un œil bien visible (à l’aisselle d’une feuille) et un demi-cylindre rectangulaire d’écorce de 3-4 cm de haut.

Ensuite, faire une 1re incision horizontale sur tout le tour du greffon à 1,5 cm au-dessus des 2 yeux (opposés) et une 2e incision à 2 cm en dessous, de manière à bien repérer dans quel sens positionner la plaque.

Puis, faire 2 incisions verticales, séparer les 2 yeux en vis-à-vis pour former 2 plaques.

Enfin, décoller ces 2 plaques du bois avec la spatule du greffoir.

La greffe :

D'abord inciser le contour de la plaque et l’appliquer après avoir soulevé et détaché l’écorce du porte-greffe, puis envelopper la greffe avec un élastique Flexi bande ou du raphia humidifié, en prenant soin de laisser le bourgeon à l’air libre. Il est inutile de mastiquer.

Couper ensuite toutes les ramifications du porte-greffe qui se trouvent sous l’emplacement de la greffe.

Ensuite surveiller et couper les liens 21 jours après la greffe et supprimer la branche qui surplombe l'incision l'année suivante

le temps de la greffe

Là c'est réussi !

Greffe

Une belle greffe ancienne !

Le temps de la greffe

Formulaire de contact

Cabrieres 24°

Aujourd'hui15°24°
Demain16°23°
Mardi15°21°