Moulin à huile Nicolas En terroir Nîmois depuis 2004

Des nouvelles de la récolte d’olives et des moulins Nicolas

Nous avons ouvert depuis trois semaines pour cette campagne oléicole 2021/2022 et voici les tendances :

Déjà une bonne centaine de tonnes au compteur dans les deux moulins, les fruits sont de belle qualité sanitaire car il y a eu peu de mouches, et la quantité est aussi au rendez vous, nous ne devrions pas manquer d’huile à vendre cette année !

Côté rendements, nous avons attaqué comme d’habitude sans surprise à 12% 13% (entre 7.7 kg et 8kg pour un litre) et nous montons tranquillement vers les 14% (en picholine), toutefois certaines presses particulières d’arbres en coteaux nous ont fait de belles surprises avec un record pour l’instant de 19%  (5.26 kg pour un litre), et vu la qualité des fruits, ce record sera battu en décembre sans problème.

La pluie de la semaine dernière n’a pas fait chuter les rendements et ceux qui attendaient pour la picholine peuvent dores et déjà récolter. Si vous trouvez que vos olives ne murissent pas, pensez qu’un arbre qui a de la charge murit beaucoup moins vite qu’un arbre qui a peu de fruits donc si les picholines restent vertes vous pouvez les ramasser quand même.

Du côté des premières analyses organoleptiques, c’est très bon sans surprise avec la qualité des fruits : 7.7 de péroxyde et 0.3 d’acidité, bref du super super vierge extra qui vous attend en décembre !

Rappel des dates :

Réception des olives : matin Beaucaire – après midi Cabrières jusqu’au 20 décembre (fermé le 11 novembre)

Restitution de l’huile : du 3 au 23 décembre matin Beaucaire – après midi Cabrières

Le 4 décembre : journée de l’Huile de l’Avent à Cabrières : 9h 12h/ 14h 18h dégustation vente de l’huile nouvelle, mini golf gratuit pour les enfants sur inscription tél ou internet, tirage de la tombola (5 litres d’huile nouvelle picholine pour un ticket de 2€ à acheter lors de votre apport ou en boutique).

Trucs et astuces :

On refuse trop souvent des olives en mauvais état sanitaire du fait de leur stockage dans des contenants inappropriés qui ne les laissent pas respirer et provoquent leur fermentation puis, les jours passant, leur pourrissement (bassines à linge, poubelles, sacs plastique)

Les caisses de pro sont chères et difficiles à trouver,

Un client malin a eu la bonne idée : utiliser les sacs en toile de jute vendus pour les courses par les supermarchés LECLERC qui souhaitent arrêter le plastique.

Les sacs en toile de jute étaient utilisés par les anciens pour stocker les olives, en effet leur texture laisse passer l’air et absorbe l’humidité, que du bonheur !

Ces sacs étaient devenus introuvables, ils sont dispo pas cher chez Leclerc donc et possèdent des sangles solides, ce qui ne gâche rien.

Sinon, il y a aussi la cagette en bois tapissée de journal qui fera l’affaire, et de toute façon, ne stockez pas plus de deux trois jours avant de venir au moulin, fabriquer un bon jus de fruit est une course contre la montre qui commence dès la cueillette !

A bientôt de vous voir, ou de vous revoir, un grand merci pour votre bon travail et vos soins aux arbres, qui vous le rendent bien et bonne cueillette !

 

Cabrieres

Aujourd'hui13°
Demain11°
Mercredi